Archives mensuelles : juillet 2015

Dieu et la Science

Pour commencer notre investigation … un extrait de l’approche de Trinh Xuang Thuan … Auteur de « La mélodie secrète », « Le cosmos et le lotus » et « Face à l’univers » …

Trinh_X_Thuan-1Ici … Dieu et le Bouddhisme ….

« A l’inverse des religions monothéistes, le bouddhisme n’inclut pas la nation d’un Dieu créateur de l’Univers.

Il considère que les propriétés de l’univers n’ont nul besoin d’être réglées pour que la vie et la conscience n’apparaissent. Il nie, donc, l’existence d’un principe anthropomorphique. Selon lui, les flots de consciences et l’univers matériel coexistent depuis toujours dans un univers sans début. Leur ajustement mutuel et leur interdépendance sont la condition même de leur co-existence.

J’admets, pour la part, que le concept d’indépendance puisse rendre compte du réglage de l’univers, assez précis, pour lui permettre d’héberger des êtres conscients. Mais il est moins évident que ce concept puisse répondre à la question existentielle de Leibnitz : « Pourquoi y a-t ’il quelque chose plutôt que rien ? Car rien n’est plus simple et plus facile que quelque chose !!! »

L’optique Bouddhique soulève d’autres questions. S’il n’y a pas de créateur, l’univers ne peut avoir été créé. Il n’a donc ni commencement ni fin. C’est donc un univers cyclique, avec une série sans fin de « Big Bang » et de «Big crunches ». Scientifiquement, la fait que l’univers va un jour s’effondrer sur lui-même, donnant lieu à un big crunch, est loin d’être établi. Les dernières observations astronomiques semblent indiquer un univers en accélération, avec un espace à courbure nulle (univers plat), dont l’expansion ne s’arrêterait qu’après un temps infini, ce qui semblerait, en l’état actuel de nos connaissances, exclure un univers cyclique.

Mais la nature de l’énergie noire, responsable de l’accélération universelle, reste mystérieuse et certains scénarios s’univers cycliques ne sont pas exclus !!!

Pour ce qui est du concept de « flots de conscience » coexistant avec l’univers dès les premières fractions de seconde du Big Bang, la science est encore très loin de pouvoir vérifier un infirmer une pareille hypothèse. Rien n’est certain, car la science est à cent lieues de pouvoir comprendre l’origine de la conscience. Pourquoi nous aimons, nous haïssons ou nous créons ?.

Les questions que se pose le cosmologue sont étroitement proche des celles qui préoccupent le théologie : Comment l’univers a-t’il été créé ? Existe-t’il un début des temps du temps et de l’Espace ? y aura-t’il une fin ? D’où vient-il et où va-t-il ? Un principe créateur a-t’ il réglé l’harmonie du monde ?

Le domaine des traditions spirituelles n’appartiennent plus aujourd’hui exclusivement au religieux, il est, aussi, celui du scientifique. En accumulant les découvertes, la science bouleverse les perspective.  Une des propositions les plus utilisées pour démontrer l’existence de « Dieu » est l’argument dit « Cosmologique » invoqué par Platon, Aristote, Saint Thomas d’Aquin et Kant : Tout à une cause. Il ne peut y avoir une chaine infinie de causes. Celle-ci doit nécessairement s’arrêter à une cause première … qui est « Dieu ». Cet argument repose sur le concept occidental de « temps linéaire ». Mais le Temps peut être non-linéaire. Dans certaines philosophies et religions orientales, tel le Bouddhisme, le temps n’est plus linéaire, mais Cyclique. « A » cause « B » … lequel cause « C » … lequel cause « A ». …..

Même dans le cas d’un temps linéaire, la mécanique quantique a remis en question l’affirmation selon laquelle « toute chose a une cause ». Avec son fameux « principe d’incertitude », Werner Heisenberg a démontré en 1927 que l’incertitude et le flou sont inhérents au monde subatomique. Des Physiciens, tel le Russe Andreï Linde pensent que l’univers a pu théoriquement surgir spontanément du vide, sans cause première, par la grâce d’une fluctuation quantique. Au temps de Planck (10 puissance -43 seconde) l’univers n’avait qu’un taille de 10 puissance -43 cm, soit un 10 millions de milliards de fois moins qu’un atome. Une fois qu’il est né d’une fluctuation quantique, l’inflation le gonfle exponentiellement dans ses premières fractions de seconde. Cette description de la création de l’univers ressemble étrangement à la création ex nihilo évoquée dans nombre de religions. La grande différence est que l’apparition de l’univers, par la magie du flou quantique, ne semble plus nécessiter une cause première ni l’existence d’un « Dieu ». Son émergence peut s’expliquer, dès lors, par un processus purement physique.

Cependant, nous ne pouvons accepter que l’univers soit vide de sens. Tant d’organisation ne saurait être le fruit du peu hasard, un principe organisateur doit préexister. Ce faisant, nous reprenons un des arguments favoris des théologiens. Ainsi l’évêque anglais Wiliam Paley (1743-1805) écrivait : « si, en me promenant, je me butte contre une pierre, je ne m’interrogerais pas sur l’origine de la pierre. Elle aurait pu être là depuis des siècles. Mais si je tombe sur une montre, gisant sur le sol, je me dirai qu’elle est l’œuvre d’un horloger !!! » Voltaire (1694-1778) se demandait si l’ordre de l’univers peut nous faire croire à un « Grand Architecte » … « l’univers m’embarrasse et je puis songer que cette horloge existe et n’ait point d’Horloger »

Malheureusement la science de la complexité (Voir mon ouvrage le Chaos et l’Harmonie) n’est pas tout à fait en accord avec un tel raisonnement. Elle nous dit que des systèmes très complexes peuvent être le résultat d’une évolution tout à fait naturelle selon les lois physiques et biologiques bien comprises … Complexité n’entraine pas nécessairement créateur et projet » …

»

Méditer c’est prendre de la distance … Méditer c’est approcher de la réalité des choses ….. ainsi faut-il se connaitre pour aborder cette conscience sans projection personnelle …. à ce sujet une petite conversation avec Mathie Ricard est fort instructive … (Reflesion sur la conscience)

 

……………….




 

Origines des Celtes, Hyperboré ? Atlantide ? Inde ?

Environ dix avant ce qu’il est convenu d’appeler l’ère Chrétienne vivait un peuple connu des Romains sous le nom de “Celtes” … étonnant peuple. Je vous transmet, ci-dessous RiteChretienTemplarismeune poésie de Taliésin … il y en eut, en effet un, Barde de son état, de la fin du 6ième de notre ère …

(Hanes Taliésin de Lady Charlotte Guest où le roi Maelgwyn demande au jeune Gwion Bach qui est-il et d’où vient-il !!!!)

Le principal chef des bardes d’Elphin (dit-il) c’est moi, Et mon pays d’origine est la région des étoiles d’été; Idno et Heinin m’appelaient Meddin (Merlin). A la fin, tous les rois m’appelaient Taliésin.

J’étais avec mon seigneur dans la plus haute sphère, sur la chute de Lucifer au plus profond de l’enfer, j’ai porté une bannière devant Alexandre; Je connais le nom des étoiles du Nord et du Sud,; J’ai été sur la voie lactée et sur le trône du Distributeur; J’ai été en Canaan quand Absalon fut tué; Je transportai Awen au fond de la valée d’Hébron; J’étais à la cour de Dôn avant la naissance de Gwydion.

Je fus l’instrucreur s’Elie et d’Enoch; J’ai été muni d’ailes par le genie de la crosse splendide; J’ai discouru avant d’avoir reçu la parole; J’étais sur le lieu de crucifixion du miséricordieux Fils de Dieu;

J’ai passé trois périodes dans la prison d’Arianrhod. J’ai été le principal directeur des travaux de la tour de Nomrod.

Je suis une merveille dont l’origine est inconnue. J’ai été en Asie, avec Noé dans l’arche. J’ai été témoin de la destruction de Sodome et Gomorhe; J’étaits en Inde lorsque Rome se construisait. Je suis, à présent, venu, ici, vers ce qui reste de Trois.

J’ai été, avec mon seigneur, dans la mangeoire de l’âne; je raffermissais Moïse à travers les eaux du Jourdain; J’ai été au firmament avec Marie Madeleine; J’ai obtenu le don des muses grace au chadron de Caridwen; J’ai été barde harpiste à Lleon de Lochlin.

J’ai été sur la Colline Blanche à la cour de Cynvelyn, pendant un an et un jour dans le carcan et les chaines, j’ai souffert de la faim pour le Fils de la Vierge. J’ai été nourri au pays de la divinité. J’ai été professeur de toutes les intelligences. Je suis capable d’instruire l’univers tout entier.

J’existerai jusqu’au jour du jugement sur la surface de la Terre; Et l’on ne sait pas si mon corps est fait de Chair ou si je suis poisson. J’étais, alors, pour neuf mois dans le sein de la sorcière Caridwen ..

J’étais originellement le petit Gwion, et me voici, enfin, Taliésin

 

l’Idée de “son créateur” et la théorie des vibrations (Extrait Fondement Mystique Tibétaine)

Comme tout ce qui vit, les symboles ont leurs périodes de croissance et de déclin; des RED02583-1000époques de montée et de descente. lorsque leur puissance a atteint son apogée, ils descendent par tous les sentiers de la vie quotidienne, jusqu’à devenir des expressions conventionnelles n’ayant plus aucu rapport avec l’expérience originelle, ou ayant pris une signification trop étroite ou trop générale, de sorte que leur signification profonde s’est perdue. Alors d’autres symboles viennent prendre leut place, pendant qu’eux-même se retire dans un cercles intime d’initiés, d’où ils surgissent de nouveau, dans une forme régénérée, quand le temps est venu.

Par “initiés”, je ne parle pas d’hommes organisés en groupe, mais bien des particuliers qui, par leur sensibilité, sont devenus accessibles aux subtiles influences des symboles qui leur sont venus soit par la tradition soit par leur propre intuition …. Dans le cas des symboles mantriques, les subtiles vibrations d’un son jouent un rôle très important, encore que les associations mentales qui se cristalliasent autour d’eux, par tradition ou par expérience personnelles, contribuent beaucoup à intensifier leur action.

Le secret de cette puissance occulte du son ou de la vibration, qui offre la clé des mystères de la création et de la force créatrice, comme il découvre la nature des choses et des phénomènes vitaux, était bien connu des voyants des temps jadis, les sages Richis qui vivaient sur les pentes des Himalâlaya, les “mages” de la Perse, les Adeptes de la Mésopotamie, les Prêtres d’Egypte et les initiés Grecs … pour ne parler que de ceux qui ont laissé des traces dans la tradition.

Enfin Pythagore qui fut lui-même initié à la sagesse Orientale et qui fonda une des plus influentes écoles de philosophie mystique de l’Occident, a parlé de “la musique des sphères” à laquelle tous les corps célestes et ceci s’applique aussi aux atomes du fait de leurs mouvements, de leur rythme ou de leurs oscillations, apportaient leurs notes particulières. Toutes ces notes et vibrations formaient une universelle harmonie dans laquelle chaque élément, tout en conservant ses caractères propres et ses fonctions particulières, contribuait à l’unité du tout …..

(Om Mani Padme Hum … Lama Anagarika Govinda)

Un lien important … cependant en anglais Une explication de cet efficace mantra

Dalaï Lama Prière …

Création du monde: écoutez l’oeuvre de Barber Samuel … Adagio-Cordes par OP-Nice:

 

Bonjour tout le monde

Bienvenue !!!

Voilà un Blog fait pour partager nos recherches, créer des liens épistolaires au moins …

Voilà un espace de générosité où “échanges”, “confrontations” peuvent se faire dans la liberté … Chacun s’interdira des jugements sur les personnes mais chacun s’autorisera à user logique, dialectique et rhétorique … afin que Vérité jaillisse et nous éclaire ….

L’accès au savoir et à la connaissance n’admet aucune entrave … ce n’est pas une phrase pour bien séant !!!  … c’est un dogme absolu … faute de quoi aucune progression ne devient possible

Ce blog pointe sur un certain nombre d’espaces … le but serait d’extraire de ceux-ci la “substantifique moelle”. Peut-être est-il passionnant de tenter de comprendre la façon dont monde est ou fût compris … peut-être pourrions nous débusquer le message que les civilisations anciennes, traditionnelles et actuelles ont envie de transmettre à celui ou celle qui cherche de façon authentique …

Ce Blog s’adresse donc à tous ceux qui se sont ou se penche sur ces questions comme des “ethnologues” patentés ou non d’ailleurs …

Ce blog fut crée le 19 Juillet 2015 à environ 23H00 …

Bienvenue, donc à tous